Léa Vitally, Lorient, 8.04.2020, Photographie, tirée de la série. Fantômes, mémoire d’un lieu, mémoire des autres, Argentique, noir et blanc, tirage sur papier graphite.

Salut Léa, comment ksé ?

Hello le comment Ksé, ça va bien de mon coté, on trouve à s’occuper pour passer les jours. On entame la quatrième semaine de confinement, je ne vais pas mentir ça commence à faire long. Une fois qu’on pourra enfin sortir ça sera l’été, une transition de saison étrange. On ne va se plaindre il fait beau!

Tu fais désormais partie du bureau du Comment Ksé, comment as-tu connu le lieu et pourquoi as-tu décidé de t’y investir ?

J’ai connu le Comment Ksé par le biais d’une amie, Camille Chevalier en décembre 2018, elle m’a donné l’initiative d’exposer dans ce lieu. Et depuis ce jour là je suis tombé sous le charme du lieu, des gens qui l’habitent. Je me suis sentie très vite à mon aise là-bas et bien entourée. L’envie de m’y investir est venue du fait que ce lieu qui m’a accueilli à bras ouvert puisse justement toucher d’autres gens. J’ai voulu faire découvrir ce lieu à des personnes de mon entourage. Comme je disais tout à l’heure je me suis sentie bien ici alors je n’avais pas envie de partir tout de suite.. c’est comme ça que je venais pour aider au bar puis petit à petit il y a eu le labo photo et ensuite l’organisation des expositions!

Tu es artiste plasticienne, qu’est-ce qui t’a donné envie de faire ce métier ?

Je ne pensais pas étant plus jeune « au métier d’artiste », je me suis juste tournée vers une voie qui me permettait de m’exprimer, d’être moi finalement. Plus tard j’ai compris que ça n’était pas la plus simple, mais on a qu’une vie non? Autant en profiter jusqu’au bout. J’ai toujours aimé bidouiller des choses avec ce que j’avais, prendre des photographies, découvrir des choses, prendre le temps de regarder autour de moi. Aujourd’hui je m’intéresse aussi à l’univers du textile pour découvrir d’autres savoir-faire.

L’autre raison, qui rejoins la première, c’est que ce domaine est difficile certes, mais je préfère faire quelque chose que j’aime où je puisse évoluer, m’épanouir plutôt que d’endurer un travail tout les jours qui ne me plait pas et où je m’ennuierais.

Où peut-on voir tes œuvres en ligne ?

Vous pouvez aller jeter un coup d’oeil si l’envie vous prend de découvrir mon travail sur https://leavitally.wordpress.com

Tu proposes une séance photo en contrepartie d’une contribution au crowdfunding. Comment se déroulera la séance et où ?

La séance durera 1h30 maximum, je propose de prendre plusieurs photographies de la personne, elle peut venir sur son 31 ou bien au naturel. J’aimerai pouvoir capter ce qu’elle est, ce qu’elle dégage.

Pour ceux qui ne veulent pas se faire prendre en photo, je propose une balade afin de trouver des endroits intéressants à photographier, trouver des détails dans la ville sur lesquels on ne s’attarde pas au quotidien.

Merci pour tes réponses et on espère à bientôt au Comment Ksé ☺