Salut les gars, comment ksé ?

Pas trop mal moche, à cause de cette assignation à domicile surveillée que nous impose le virus (le virus étant le gouvernement).

Vous faites tous les deux partie du bureau du Comment Ksé, vice président et responsable son et lumière. Pourquoi êtes-vous autant attachée à cette asso ?

Pour pouvoir picoler aux réunions !

A surveiller alors… Comment ça se passe le confinement, vous continuez à jouer de la musique et à écrire ?

Oui, on en profite pour écrire des nouveaux textes et on continue à essayer d’apprendre à jouer de la musique.

Depuis combien de temps existent Jacob et Delafon ?

15 millions d’années environ. Au début il y avait Capitaine Flamme et ensuite Jacob et Delafon sont apparus.

Pourquoi ce nom ?

Parce qu’on a vraiment des goûts de chiottes !

Comment définissez-vous votre style musical ?

C’est du jazz expérimental avec des paroles, de la poésie punk.

En contrepartie d’une participation au crowdfunding du Comment Ksé, si on prend le « pack concert » vous proposez un concert à domicile, comment ça se passe concrètement ? On vous appelle et vous débarquez? On prend rendez-vous ?

On ne savait même qu’on devait faire des concerts à domicile, mais si quelqu’un veut nous accueillir chez lui, qu’il prépare la coke et les putes. On veut aussi des draps propres et des boissons alcoolisées (Rhum, whisky et tutti chianti). Plus sérieusement, on accepte volontiers un coin de salon ou un garage pour partager un moment de détente chez ceux qui le désirent.